Accueil du site International
 

L’Etat contre une maison hébergeant des sourds

Article publié le samedi 1er juin 2013.


L’Etat fédéral poursuit en justice un complexe d’habitations spécialement équipé pour les sourds et malentendants.

par Guillaume Serina, Los Angeles -

Inside Look at Apache ASL Trails Senior Citizen Apartment in Tempe, AZ with Captions from i DEAF NEWS on Vimeo.

Absurde. Choquant. Les réactions mercredi matin en Arizona soulignent l’émotion suscitée par le scoop de l’« Arizona Republic », le quotidien local. L’histoire se passe à Tempe. C’est dans cette ville tranquille que l’Apache Trail ASL (pour American Sign Language, la langue des signes américaine) a ouvert récemment : un complexe de 75 appartements d’habitations spécialement équipé et habilité à accueillir les sourds et malentendants. Le seul ensemble de ce type dans le grand Sud-Ouest américain attire d’ailleurs des personnes de tout le pays. Comme Rose Marie Prince, 86 ans, qui vivait dans l’Oregon (Nord-Ouest).

« On rigole, on raconte des histoires drôles et tout ça », dit-elle . « De temps en temps, il y a de mauvais moments avec vos partenaires de jeu, mais c’est tout simplement formidable de pouvoir discuter et socialiser ». Rose n’a donc pas hésité à déménager, pour rompre avec l’isolement qui était le sien, au milieu de gens « normaux », sans handicap d’audition. La communication par la langue des signes, avec d’autres personnes la connaissant, étant absolument indispensable pour la vie quotidienne des sourds et malentendants.

Mais le Département fédéral pour le Logement et du Développement urbain (U.S. Department of Housing and Urban Development ou HUD) ne l’entend pas de cette oreille. Cet organisme étatique s’apprête à poursuive en justice les propriétaires du complexe Apache Trail ASL pour « discrimination ». En cause, l’exclusivité : le fait que les logements soient presque exclusivement réservés aux sourds et malentendants, excluant de facto les entendants. Or, une loi fédérale interdit, en effet, le financement de services pour des groupes handicapés spécifiques. Le HUD souhaiterait donc stopper tout financement public fédéral envers l’Etat de l’Arizona à ces fins.

« Personne ne comprend », lâche Michael Trailor, le directeur du Logement de l’Etat de l’Arizona. Il y a environ 30.000 plaintes chaque années au sujet d’accès au logement. La plupart de ces gens sont des handicapés, donc le bon sens serait que le HUD s’occupe de ces plaintes plutôt que de passer son temps à combattre un projet qui aide des gens qui généralement n’ont pas beaucoup d’aide ». Devant l’agitation médiatique, les « fédéraux » octroient encore quelques mois à l’Apache Trail ASL et ses habitants à se conformer aux règles et à trouver une solution. Mais la bataille juridique ne fait que commencer.

(France USA Media)

Source

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour mardi 25 avril 2017
2595 articles - 86 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.