Accueil du site International

A Abidjan (Côte d’Ivoire) les enfants sourds-muets de plus en plus nombreux à frapper aux portes de l’école.

jeudi 2 mars 2006.


Une brève de Marie Adèle Djidje (Abidjan)

Le directeur de l’école des sourds-muets, M. Alphonse Kouamé, ne se plaint pas véritablement de l’insuffisance du matériel didactique. Il a la chance de disposer du minimum. Son souci se situe au niveau de la capacité d’accueil de l’établissement.

Très sollicité, il ne peut malheureusement recevoir le flux d’enfants. 141 sont inscrits au total dans l’école sous le régime de l’internat de l’externat et de la demi-pension. Pour donner la chance au plus grand nombre, les enfants âgés de 10 ans ou plus sont privilégiés.

De l’avis du directeur, certains parents sont lents à mettre leurs enfants à l’école parce qu’ils ne croient pas véritablement en eux. En conséquence, ils privilégient les enfants normaux et se donnent le temps quant aux handicapés, jusqu’à ce qu’ils découvrent qu’il est bien tard pour leur inscription.

M. Kouamé invite, de ce fait, les parents à ne pas opérer de choix, parce qu’il n’est pas rare de voir certains enfants surmonter leur handicap. Tel est le cas de professeurs d’épreuves physiques ou d’informaticiens qui ont pu tirer leur épingle du jeu.

Il plaide pour la délocalisation et la réorganisation des locaux afin de permettre au plus grand nombre d’enfants de fréquenter l’école. Il fait confiance au service éducatif pour contribuer à la socialisation des enfants. M. Doua Mathurin, responsable du service éducatif, s’emploie à développer en eux, le côté socio affectif.

A la douche, à la télé, dans la cour de l’école, au réfectoire, etc, leur vie est réglementée. A côté de cela, sont développées des activités sportives telles le football, la natation, le handball. Pour que les efforts de l’encadrement de l’école soient couronnés, M. Doua a besoin d’une aire de jeu. Pour l’instant, l’école n’en dispose pas et les gamins se débrouillent sur la pelouse de l’école. Il y a quelques mois, elle était en réfection. Impatients de retrouver leur espace favori, les enfants ont ôté les fils placés autour de cette pelouse pour la protéger. La balle du football brûle les pieds


Répondre à cette brève

Forum de la brève

L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour vendredi 29 septembre 2017
2665 articles - 64 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.