Accueil du site Dossiers Surdité et Société
 

Dernières données statistiques sur la surdité en France métropolitaine

Article publié le dimanche 22 juin 2008.


Les données et informations publiées dans cet article ont été puisées à plusieurs sources :

L’étude de la DREES permet d’estimer à 5 182 000 le nombre de déficients auditifs en France métropolitaine (8,7% de la population) soit une prévalence globale de 89,2 pour 1000 habitants (prévalence de la surdité = nombre de cas de surdité dans la population sans distinction entre les nouveaux cas et les cas anciens) :

Tranche d’âge Nombre de cas % de cette classe d’âge
de surdité en France métropolitaine
Moins de 20 ans 211 100 4,1 %
20 à 39 ans 358 000 6,9 %
40 à 59 ans 1 074 600 20,7 %
60 à 74 ans 1 749 200 33,8 %
Plus de 75 ans 1 789 200 34,5 %

dont :

-  302 900 déficients auditifs profonds
-  1 429 800 déficients auditifs moyen à sévère
-  3 449 300 déficients auditifs léger à moyen

Les hommes et les personnes issues de milieux sociaux défavorisés sont les plus touchés.

Les déficiences auditives sont plus fréquemment déclarées par les hommes que par les femmes, tous degrés de sévérité confondus. Ces disparités entre les 2 sexes ne sont observées qu’à partir de 20 ans, et de manière plus apparente chez les plus 50 ans ; mais l’écart tend à s’atténuer aux âges les plus élevés. Les hypothèses avancées pour expliquer cette différence sont :

Les données nationales montrent par ailleurs qu’il n’y a pas de différence de prévalence entre les sexes parmi les personnes atteintes de déficiences auditives profondes à totales.

La prévalence de la surdité permanente néonatale est estimée à environ 1 pour 1 000 naissances

14 % des déficients auditifs (724 000 personnes) déclarent utiliser une ou plusieurs aides auditives.

Environ 119 000 personnes utiliseraient la Langue des Signes Française (LSF) en métropole. commentaire du rédacteur de cet article : cette estimation est avancée par plusieurs sources mais qui ne disent pas comment elle a été déterminée.

M. Xavier Darcos, Ministre de l’Education Nationale, a rappelé récemment (11 juin 2008) que 10 700 enfants atteints de déficience auditive sont scolarisés cette année dans les premier et second degrés dont 7 236 dans les écoles et établissements secondaires et 3 500 dans des établissements médico-sociaux sur un total de 6 003 accueillis dans ces structures. 123 classes d’intégration scolaire (soit 3.2 % des 3 858 CLIS) sont dédiées aux déficients auditifs et 54 unités pédagogiques d’intégration (soit 4% des 1 239 U.P.I.).

Les effectifs d’élèves sourds scolarisés restent stables et constituent 4,5% des 162 016 élèves handicapés scolarisés par le ministère. Ils sont plus fréquemment scolarisés en milieu ordinaire et leur moyenne d’âge est plus élevée (10 ans et demi, moins de 10 ans pour les autres élèves handicapés).


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour vendredi 17 mars 2017
2570 articles - 51 messages - 268 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.