Accueil du site Accueil
 

NON à la destruction du réseau SARAH ALSACE

Sauvons le réseau SARAH ALSACE : un service d’accompagnement dans l’apprentissage pour les jeunes en situation de handicap du CAP au diplôme d’ingénieur
Article publié le samedi 9 juillet 2011.


Le service SARAH ALSACE permet à des jeunes quelque soit leur situation de handicap de s’insérer dans le milieu ordinaire de l’entreprise. Ce n’est possible qu’avec un accompagnement sérieux et spécifique. C’est ce qu’apporte le réseau SARAH.

Il n’y a aucun autre service en Alsace qui permette à des jeunes porteurs de handicap(s) d’avoir 82% de réussite dans l’obtention de leurs diplômes et leur permettent ensuite de trouver du travail en rassurant leurs employeurs. C’est le cas du dispositif SARAH en Alsace.

Aujourd’hui sa pérennité est en jeu faute de financements coordonnés et durables alors que son utilité, sa légitimité, son professionnalisme et son « retour sur investissement » sont évidents et éloquents. Le Conseil Régional se désengage préférant l’apprentissage quantitatif à l’apprentissage qualitatif. L’égalité des chances n’est plus un objectif pour la région Alsace.

Nos associations AADA, APEDA, DMF sont des associations de parents bénévoles. Nous soutenons les familles des jeunes ayant des troubles dys (Dyslexie, dysphasie, dyspraxie). Ces troubles handicapent les enfants et les jeunes dans toute leur scolarité, de la maternelle jusqu’à l’emploi. Le réseau SARAH ALSACE leur est indispensable pour suivre une formation et un diplôme en milieu ordinaire.

Aujourd’hui 576 jeunes sont suivis par le réseau SARAH dont 114 jeunes dys.

Nous vous alertons quant au risque grave de la disparition à la rentrée du dispositif SARAH en Alsace. Les jeunes, les familles et les associations sont extrêmement inquiets. Sans l’encadrement du Réseau SARAH, il est trop difficile pour des entreprises d’accepter d’accueillir des jeunes qui au démarrage sont moins performants. A la rentrée de septembre 2012 ces 576 jeunes en situation de handicap se retrouveront donc sans contrat d’apprentissage. Ils seront contraints d’arrêter leurs études et leur formation. Ils se retrouveront exclus de la société et du monde du travail.

Soutenez-nous ! Signez la pétition et laissez nous vos messages de soutien.


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour jeudi 7 juin 2018
2706 articles - 75 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.