Accueil du site Dossiers

L’augmentation de l’allocation adulte handicapé d’ici 2012 maintenue

lundi 13 septembre 2010.


Par AFP, publié le 13/09/2010

Nicolas Sarkozy a confirmé lundi aux associations de handicapés qu’il recevait à l’Elysée son engagement, un temps menacé, d’augmenter de 25% l’allocation adulte handicapé (AAH) d’ici à la fin de son mandat, a rapporté la secrétaire d’Etat à la Famille Nadine Morano.

"Le président de la République a très clairement rendu son arbitrage (...) il s’était engagé à augmenter de 25% l’AAH d’ici 2012, cet engagement sera tenu. Nous sommes aujourd’hui déjà à une hausse de près de 15% de l’AAH, ce rythme sera maintenu d’ici 2012", a déclaré Mme Morano.

"C’est un effort supplémentaire de la solidarité nationale de près de 1,4 milliard d’euros, cet effort sera poursuivi", a-t-elle ajouté, "le président de la République a souhaité que cet engagement soit fermement tenu malgré la crise économique et financière".

Pour cause de rigueur budgétaire, le ministre du Budget François Baroin avait annoncé en juillet la réduction d’une série de prestations sociales, dont l’allocation adulte handicapé versée à près de 900.000 personnes. Il avait indiqué que l’augmentation de 25% serait étalée sur six ans et que la hausse pour 2011 serait limitée à 3% au lieu des 4,5% prévus.

Cette décision avait suscité la colère des associations de handicapés et de parents de handicapés.

A la sortie de la réunion, la présidente de l’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées et leurs familles (Unapei) Christèle Prado s’est déclarée "très heureuse" de l’arbitrage présidentiel. "Ca montre bien (...) qu’il a pris toute la mesure de la vulnérabilité des personnes en situation de handicap", a-t-elle déclaré.


Répondre à cette brève

Forum de la brève

L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour vendredi 29 septembre 2017
2665 articles - 64 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.