Accueil du site Dossiers

l’Agefiph s’élève contre une ponction de 50 millions sur son budget par l’Etat

samedi 27 septembre 2008.


Communiqué 19 septembre 2008

« UN HANDICAP DE PLUS POUR L’EMPLOI DES PERSONNES HANDICAPEES »

l’Agefiph s’élève contre une ponction de 50 millions sur son budget par l’Etat

Tanguy du Chéné, et Pierre Blanc, respectivement président et directeur général de l’Agefiph, ont expliqué ce matin, à la presse, l’opposition du Conseil d’administration du Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées, face à la volonté du gouvernement de prélever, sans concertation, 50 millions d’euros sur les ressources du fonds, pour équilibrer les recettes de la loi de Finances 2009.

Ce prélèvement viendrait minorer les dépenses de rémunération des stagiaires handicapés en formation professionnelle à la charge de l’Etat, alors que : « La contribution financière des entreprises à l’Agefiph sert à augmenter la formation des personnes handicapées (80% ont un niveau Bep ou Cap) et non à combler les trous dans le budget de l’Etat ! La ponction ne se traduira pas par une augmentation des formations puisque l’Etat se désengagera pour un montant équivalent. On assiste donc à un budget détourné de son objectif initial », déplore Tanguy du Chéné.

C’est ainsi que 28 000 stagiaires handicapés seront privé d’espoir de qualification !

Le conseil d’administration s’élève unanimement contre ce projet de prélèvement et demande à l’Etat d’y renoncer.

« Il est inacceptable que lorsque les conditions économiques deviennent plus dures, on fragilise encore davantage les plus faibles ».C’est par ces mots que Tanguy du Chéné a conclu la conférence de presse de l’Agefiph pour dénoncer le projet du Gouvernement de ponctionner 50M€ des ressources du Fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées afin d’équilibrer les recettes de la loi de Finances 2009.

Voir en ligne : Communiqué de l’AGEFIPH.

Répondre à cette brève

Forum de la brève

L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 13 novembre 2017
2667 articles - 68 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.