Accueil du site Dossiers LSF
 

Le Centre européen pour les langues vivantes du Conseil de l’Europe développe le projet « Pro-sign 2 : Promouvoir l’excellence dans l’instruction en langue des signes »

Article publié le mardi 22 novembre 2016.


Le projet ProSign 2, Promouvoir l’excellence dans l’instruction en langue des signes, vise à améliorer le profil des enseignants en langue des signes (LS) en Europe et à les soutenir dans leurs efforts pour atteindre l’excellence dans leur enseignement, tant du point de vue didactique que de celui du contenu.

L’objectif de PRO-Sign 2 est de diffuser des matériaux pédagogiques de grande qualité, adaptés au Cadre européen commun de référence (CECR), et de faciliter l’échange et le renforcement des compétences des enseignants en langue des signes en Europe afin de les soutenir dans leur travail et d’améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage en langue des signes.

PRO-Sign 2 se fondera sur les travaux réalisés dans le cadre du projet PRO-Sign (www.ecml.at/pro-sign, 2012-15) et s’en servira comme base pour inscrire des normes européennes dans l’enseignement et l’apprentissage des langues des signes.

Une réunion de lancement du projet a eu lieu à Graz, les 23-24 mars 2016.

Notre première activité sera d’effectuer une enquête, la première de ce type, afin d’évaluer les parcours pédagogiques des enseignants en langues des signes en Europe, ainsi que les obstacles rencontrés par les enseignants de langues sourds pour pouvoir accéder à une éducation aux langues. Nous allons ensuite établir un cadre de compétences à caractère professionnel (volet pédagogique). Par ailleurs, nous allons lier le Portfolio européen des langues (PEL) au cadre des compétences (volet apprentissage) et concevoir et diffuser des matériaux CECR (niveau B2) et des activités d’apprentissage pour les langues des signes, afin d’aboutir à des modèles d’outils qui nous mènerons au-delà des niveaux A1-B1, désormais de plus en plus largement mis en place. Ce travail favorise une meilleure compréhension des langues des signes européennes comme étant une partie intégrante de la tradition plurilingue de l’Europe.

Nous allons également documenter les compétences requises à différents niveaux de formation ou d’enseignement professionnels par les enseignants en langues des signes, qu’il s’agisse de leur formation initiale ou de la formation continue des professionnels en exercice, en nous basant sur des projets précédents du CELV, tels que PEPELF et PEPELF 2. Les questions de modalités spécifiques seront également abordées.

Vous pouvez nous joindre en prenant contact avec l’Autorité nationale de nomination du CELV de votre pays et en soumettant votre candidature pour être le délégué national à l’atelier du projet, prévu en mars 2017.


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 13 novembre 2017
2667 articles - 68 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.