Accueil du site Culture Livres
 

Neurosciences : l’immense pouvoir des câlins !

Article publié le mardi 12 janvier 2016.


Dans son livre "Vivre heureux avec son enfant", Catherine Gueguen nous donne dux excellents arguments pour multiplier les câlins que que soit l’âge : ils provoquent la sécrétion de molécules du bien-être et participent au bon développement du cerveau des enfants.
(JPG) Comment faire quand votre enfant a des colères répétées ? S’il ne veut pas se coucher ? S’il ne veut pas manger, ni obéir ? Faut-il le punir, s’opposer à lui ? Faut-il le laisser pleurer ? Au travers de nombreux exemples tirés de ses consultations, Catherine Gueguen répond ici à toutes ces questions pratiques et quotidiennes auxquelles les parents n’ont le plus souvent pas les réponses adaptées, faute d’une compréhension profonde des émotions de l’enfant. Les dernières découvertes sur le développement du cerveau émotionnel nous apportent une aide précieuse. Elles nous montrent que seule une relation empathique et bienveillante permet à l’enfant de déployer toutes ses possibilités affectives et intellectuelles. Mais encore faut-il savoir éprouver de l’empathie pour son enfant. En nous apprenant à modifier notre regard sur lui, à voir et à ressentir le monde par ses yeux, Catherine Gueguen nous met à la hauteur de l’enfant, nous permet de grandir avec lui et de vivre enfin heureux ensemble.
Source : « vivre heureux avec son enfant » de Catherine Gueguen

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres

Dernière mise à jour mardi 22 octobre 2019
2791 articles - 116 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.