Accueil du site Dossiers Scolarisation des enfants sourds
 

Révision de la circulaire PASS

Article publié le vendredi 12 juin 2015.


La loi de février 2005 en faveur des personnes handicapées a ouvert de nouveaux droits et en particulier pour les jeunes, le droit à un parcours de formation. Il s’agit non seulement d’ouvrir l’école à l’élève handicapé et de mettre en place les conditions optimales de sa scolarisation mais surtout de prévoir un parcours qui lui permette de s’insérer dans la collectivité.(rapport IGEN juillet 2012 )

Une révision de la circulaire concernant les pass est actuellement à l’étude et nous souhaitons pouvoir exprimer nos remarques à ce sujet.

Pour les jeunes sourds la finalité est bien la même ; ils ont besoin d’un parcours de scolarisation, l’entrée uniquement basée sur le parcours linguistique ne nous parait pas pertinente : la finalité de l’école est elle uniquement ’apprentissage du français ou de la lsf ?

Le bilinguisme, tel que défini dans les textes actuels, est compris comme l’utilisation de la lsf et du français écrit sans référence à l’oral. Or, les techniques d’appareillage ont beaucoup évolué et un très grand nombre d’enfants sont aujourd’hui implantés et peuvent avoir accès au français oral. Ce n’est pas pour autant que la langue des signes ne doit pas trouver sa place dans un autre projet bilingue : maîtrise de la LSF et du Français oral et écrit.

Il n’y a donc pas deux projets, un tout oraliste avec ou non LPC et en inclusion et un tout LSF sans français oral et en milieu spécialisé, D’ailleurs, dans la réalité de terrain, un certain nombre de jeunes et adultes sourds bénéficient de scolarisation en milieu ordinaire avec l’intervention de professionnels formés à la lsf (interprètes, interfaces de communication, professeurs de sourds...) Pour ces jeunes, il serait intéressant de proposer dans leur cursus l’apprentissage de la LSF en deuxième langue ainsi que la possibilité de se former pour l’option LSF au BAC .

Un autre élément est la place des SSEFS (services de soutien à l’éducation familiale et à la scolarisation) : ces services ont bien pour vocation l’inclusion scolaire des enfants en proposant des accompagnements adaptés en milieu ordinaire. Ils jouent un rôle fondamental pour la scolarisation des jeunes sourds et doivent être partie prenante des PASS. Ce sont ces services qui emploient le plus de professionnels concernés par la scolarisation et leur avis doit être pris en compte.

Pour terminer, la deuxième circulaire concernant les PASS avait fait de ces dispositifs des pôles ressources. Ces notions de dispositif et de ressources nous paraissent fondamentaux et à conserver. Les PASS ne doivent pas devenir un prétexte pour reconstituer des filières ; les jeunes sourds ont le droit à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de leur domicile avec les accompagnements adaptés. Certains PASS se sont mis en place et recensent sur une académie l’ensemble des ressources (exemple PASS de l’académie de Lyon) ; c’est cette orientation qui serait à privilégier.

Le sujet de la scolarisation et du parcours de formation des jeunes sourds est au cœur de nos préoccupations et réflexions, nous souhaitons donc pouvoir participer aux travaux en cours.

[
(Lettre de l’UNAPEDA à Madame la Ministre de l’Eucation Nationale )]
Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour mercredi 24 mai 2017
2617 articles - 86 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.