Accueil du site Culture Télé
 

CSA : charte pour améliorer la qualité de la langue des signes

Article publié le vendredi 16 janvier 2015.


La secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et plusieurs patrons de chaînes de télévision ont signé jeudi une charte pour améliorer la qualité de l’usage de la langue des signes française (LSF) dans les programmes.

(JPG) La secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et plusieurs patrons de chaînes de télévision ont signé jeudi une charte pour améliorer la qualité de l’usage de la langue des signes française (LSF) dans les programmes. Ce document stipule que les signataires doivent porter une attention particulière au respect du sens du discours lors de l’interprétation en LSF ou encore au respect de la langue française, quel que soit la langue cible (français oral, sous-titré ou LSF).

La Charte insiste également sur la bonne visibilité de l’interprète, dont l’incrustation doit idéalement représenter 1/3 de l’écran de télévision. Le cadrage doit quant à lui être si possible en « plan américain », c’est-à-dire à mi-cuisse, pour une bonne visibilité de tous les signes. Les interprètes doivent être des professionnels diplômés, demande également la Charte. Les signataires s’engagent aussi à explorer de « nouvelles solutions » : proposer par exemple l’accès à un portail LSF avec une bibliothèque de contenus ou d’instruments à travers les solutions de TV connectée ou la possibilité d’une incrustation optionnelle, superposée à l’image vidéo.

Lire l’article complet sur Handicap.fr

Voir également CSA : signature de la charte de qualité du sous-titrage à destination des personnes sourdes ou malentendantes

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour vendredi 20 avril 2018
2688 articles - 74 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.