Accueil du site Dossiers Scolarisation des enfants sourds
 

Les parents d’élèves dont les parents d’enfants sourds de l’ADEPEDA35 se mobilisent à RENNES pour obtenir le maintien d’une cinquième classe

Article publié le mercredi 3 septembre 2014.


Ecole Carle Bahon à Rennes réouverture de la 5eme classe

Bonsoir à tous,

avant tout, merci pour votre soutien et votre présence ce matin pour attendre l’inspectrice, et ce soir pour répondre aux questions du Mensuel de Rennes.

Mme Le Saint, l’inspectrice est finalement venue compter les enfants à 11h20. Elle retient l’effectif de 119 élèves et s’en remet au Directeur Académique quant à une éventuelle réouverture. Nous en saurons plus après le comptage de toutes les écoles et la commission, qui doit se tenir jeudi.

En attendant nous avons rédigé un rapide communiqué pour la presse, que vous pourrez lire ci-dessous. France Bleu a d’ores et déjà fait un rapide flash sur nous à 16h ce jour, à suivre donc...

Nous vous informerons dès que nous aurons d’autres nouvelles, en espérant qu’elles soient bonnes.

Au passage, nous allons renouveler le bureau, comme chaque année. Si vous souhaitez faire partie des parents élus (c’est très sympa, vous verrez !), n’hésitez pas à vous faire connaître. Nous organiserons une rapide réunion d’information lorsque les choses se seront un peu calmées.

à très bientôt donc,

les parents d’élèves élus de l’école maternelle


Communiqué transmis à la presse

Ecole Carle Bahon : l’Inspection Académique fait la sourde oreille

Ce matin devant l’école maternelle Carle Bahon, nous, parents d’élèves, étions mobilisés contre la fermeture d’une classe et la dégradation des conditions d’accueil pour nos enfants, dont 11 élèves sourds qui sont scolarisés à l’école maternelle.

En effet avec 1 classe en moins, l’école compterait 3 classes de 28 élèves dont une qui intègre 4 enfants sourds et une de 36 élèves dont 7 enfants sourds !

Déjà inacceptables dans une école classique, de tels effectifs sont totalement aberrants lorsqu’on souhaite y intégrer des enfants sourds et malentendants. Ces derniers nécessitent en effet une attention toute particulière et ont besoin d’un environnement de travail calme.

L’Inspection Académique, faisant fi de la réalité des conditions d’enseignement dégradées que ces sureffectifs entrainent, nous renvoie à la loi de 2005 qui donne la possibilité aux parents de scolariser leurs enfants dans leur école de proximité.

Nous dénonçons cette instrumentalisation douteuse de la loi de 2005 qui justement pose le principe de l’intégration scolaire des enfants en situation de handicap dans les meilleures conditions.

Nous rappelons que la loi précise bien que si les dispositifs adaptés n’existent pas au plus près de chez eux, les parents peuvent scolariser leurs enfants dans autre établissement qui répond mieux à leurs besoins. L’école Carle Bahon accueille justement les enfants sourds depuis de nombreuses années, grâce à des enseignants et des professionnels rompus à l’accompagnement très spécifique des élèves sourds (enseignement en Langue des Signes française, en Langage Parlé Complété, séances d’orthophonie, de psychomotricité), en lien avec le centre pour jeunes sourds Kerveiza.

Nous dénonçons également le détournement des moyens alloués aux enfants sourds pour pallier cette fermeture de classe. L’enseignante spécialisée qui devrait leur être dédiée va désormais devoir gérer un groupe bien plus important d’enfants sourds et entendants.

Nous renouvelons notre demande de « labellisation » de l’école, calqué sur le modèle des réseaux d’enseignement prioritaires, qui permettrait de garantir des effectifs limités dans les classes accueillant des enfants sourds.

Contact : Parents CarleBahon

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour vendredi 29 septembre 2017
2665 articles - 64 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.