Accueil du site Petites Annonces Offres d’emploi
 

Ministère de l’Education nationale : recrutement de personnes handicapées (2013)

Article publié le jeudi 1er novembre 2012.


Travailler à l’éducation nationale avec un handicap, c’est possible.

Pour la rentrée 2013, 781 postes de personnels enseignants, d’éducation et d’orientation et 250 postes de personnels administratifs, sociaux, de santé, d’adjoints techniques et de techniciens sont à pourvoir.

Le recrutement des personnes en situation de handicap se fait après une sélection sur dossier et un entretien.

Les personnes en situation de handicap disposent de deux voies d’accès à la fonction publique :

-  le concours
-  le recrutement par la voie contractuelle

Le concours
Les personnes handicapées ont la possibilité de bénéficier d’un aménagement des épreuves. Pour cela, elles doivent en faire la demande au moment de leur inscription et présenter un certificat médical établi par un médecin agréé attestant que cet aménagement est nécessaire.

Le recrutement par la voie contractuelle
Le ministère de l’éducation nationale recrute chaque année des personnes handicapées qui peuvent devenir titulaires sans passer de concours. Le contrat est passé pour une période d’un an (deux ans pour les conseillers d’orientation psychologues), à l’issue de laquelle un entretien est organisé avec un jury. Les contractuels recrutés bénéficient d’actions de formation. La titularisation est prononcée si la personne a fait la preuve de ses compétences professionnelles durant cette période probatoire.
1 031 emplois sont à pourvoir sur l’ensemble du territoire.

Les postes pour 2013

-  781 postes d’enseignants sont à pourvoir sur la France entière pour la rentrée 2013. Ils se composent de :

-  293 professeurs des écoles (premier degré)
-  488 personnels enseignants, d’éducation et d’orientation du second degré : professeurs certifiés, professeurs d’éducation physique et sportive, professeurs de lycée professionnel, conseillers principaux d’éducation, conseillers d’orientation psychologues

-  250 postes de personnels administratifs, sociaux et de santé sont à pourvoir sur la France entière pour la rentrée 2013. Ces postes, dont la répartition géographique sera connue au cours du premier trimestre 2013, se composent de :

En outre, sont également concernés par ces recrutements des postes de :

Comment candidater ?

Contactez la direction des ressources humaines de l’académie où vous souhaitez travailler.

Le dossier complet comportera une lettre de motivation précisant quel type de poste est demandé parmi ceux répertoriés dans les fiches métiers, un curriculum vitae détaillé, la photocopie des diplômes et le justificatif attestant du handicap. Un entretien de sélection est organisé pour les candidats dont les dossiers sont retenus.

Il est possible de présenter des demandes dans plusieurs académies.

http://www.education.gouv.fr/cid658...


Note de service n° 2012-090 du 23 mai 2012
Concours de recrutement de personnels enseignants des premier et second degrés, de conseillers principaux d’éducation et de conseillers d’orientation-psychologues - session 2013
NOR : MENH1223815N

http://circulaire.legifrance.gouv.f...

(extraits)

4. Situation des candidats atteints d’un handicap et des bénéficiaires de l’obligation d’emploi Les candidats dont la qualité de travailleur handicapé a été reconnue par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées et les bénéficiaires de l’obligation d’emploi cités aux 2°, 3°, 4°, 9°, 10° et 11° de l’article L. 5212-13 du code du travail peuvent bénéficier de dispositions particulières qui leur sont destinées. Deux voies de recrutement leur sont offertes :
-  les concours, pour lesquels des aménagements d’épreuves peuvent être accordés ;
-  la voie contractuelle ouverte aux candidats non fonctionnaires qui justifient des mêmes conditions de diplômes ou d’équivalence que celles exigées pour les concours externes. Dans ce cadre et afin de garantir l’égalité des chances dans l’accès à l’emploi des personnels handicapés, des postes sont réservés, à chaque session, pour cette voie de recrutement prévue par le décret n° 95-979 du 25 août 1995 modifié relatif au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique de l’Etat.

Les aménagements des épreuves des concours de recrutement doivent permettre aux personnes atteintes d’un handicap permanent et dont les moyens physiques sont diminués de concourir dans les mêmes conditions que les autres candidats, sans leur donner un avantage de nature à rompre la règle d’égalité entre les candidats en application des dispositions de l’article 27 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l’État.

Les aménagements doivent être demandés au moment de l’inscription. Ils sont accordés par le service organisateur du concours après la production d’un justificatif attestant l’appartenance à l’une des catégories précitées et d’un certificat médical qui précise les aménagements souhaités. Ce certificat est délivré par un médecin agréé, désigné par l’administration, en application de l’article 20 du décret n°86-442 du 14 mars 1986 relatif à la désignation des médecins agréés et notamment aux conditions d’aptitude physique pour l’admission aux emplois publics. Un formulaire spécifique est fourni sur demande par le service chargé des inscriptions.
Dans l’éventualité où le handicap évoluerait entre la demande d’aménagement des épreuves et la date de leur déroulement, le candidat doit fournir les documents complémentaires dans les délais qui permettent, le cas échéant, leur prise en compte.
Ces aménagements ne sont pas accordés automatiquement aux personnes qui en font la demande, mais sont fonction de la nature du handicap. Ils permettent notamment d’adapter la durée et le fractionnement des épreuves aux moyens physiques des candidats ou de leur apporter les aides humaines et techniques nécessaires.

Dans le cas d’une réussite au concours et préalablement à leur nomination, les lauréats seront convoqués par l’administration pour une visite médicale auprès d’un médecin agréé compétent en matière de handicap, qui se prononcera à la fois sur l’aptitude physique du candidat et sur la compatibilité du handicap avec les fonctions sollicitées.

Lorsqu’un candidat relevant de l’une des catégories mentionnées aux 1°, 2°, 3°, 4°, 9°,10° et 11° de l’article L. 5212-13 du code du travail n’est pas, en raison de son handicap, en mesure d’obtenir les attestations en secourisme et en natation exigées pour se présenter au concours de recrutement de professeur des écoles, il peut être dispensé de l’une ou de l’autre, ou de ces deux attestations, par un médecin agréé. Cependant, la nature du handicap ne doit pas être incompatible avec les fonctions de professeur des écoles, en application des dispositions de l’article 5 de la loi n°83-634 du 13 juillet 1983 modifiée, portant droits et obligations des fonctionnaires.

Source : CIS Aquitaine

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour Friday 18 August 2017
2648 articles - 91 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.