Accueil du site Loi Handicap
 

Blocage des moyens de fonctionnement du FIPHFP

Question à l’Assemblée Nationale de Jean-Jacques CANDELIER, Parti Communiste
Article publié le lundi 10 décembre 2012.


Question publiée au JO le : 11/09/2012 page : 4986
Réponse publiée au JO le : 04/12/2012 page : 7224
Date de changement d’attribution : 20/11/2012

Texte de la question

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de Mme la ministre déléguée auprès de la ministre des affaires sociales et de la santé, chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l’exclusion, sur la privation de plus de 3 300 personnes en situation de handicap de formation. L’APF, l’APAJH, l’UNAPEI et la FNATH joignent leur voix pour dénoncer l’abandon de 3 334 parcours de formation destinés aux demandeurs d’emploi en situation de handicap, en raison d’un blocage des moyens de fonctionnement du Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Cette décision sonne comme un recul inacceptable pour l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap. Alors que l’accès à la formation et à la qualification constituent le moteur essentiel de l’accès ou du retour à l’emploi, il lui demande si les crédits suffisants seront alloués au FIPHFP afin que ce dernier puisse assurer ses missions et permettre, dans les meilleurs délais, la mise en place de ces 3 334 parcours de formation.

Texte de la réponse

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a institué un fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP). Le fonds est constitué en établissement public administratif, placé sous la tutelle des ministres chargés des personnes handicapées, de la fonction publique de l’Etat, de la fonction publique territoriale, de la fonction publique hospitalière et du budget. Sa gestion administrative est confiée à la Caisse des dépôts et consignations. Une convention d’objectifs et de gestion (COG) conclue entre l’établissement et les ministres de tutelle détermine les objectifs pluriannuels de la gestion administrative et les moyens dont le gestionnaire administratif dispose. Au deuxième semestre 2011, les autorités de tutelle, l’établissement et le gestionnaire administratif se sont rapprochés afin de fixer le cadrage économique de la COG pour les années 2012 et 2013 en tenant compte des missions nouvelles confiées au FIPHFP, notamment à la suite de la conférence nationale du handicap de juin 2011. Pour préparer la révision de la COG, l’établissement a fait procéder à une évaluation qui a permis de mettre en évidence, à périmètre constant, des marges de progrès dans la gestion. A cet effet, le gestionnaire administratif a d’ores et déjà procédé à des évolutions informatiques de la plate-forme de gestion des aides afin de limiter les demandes de renseignements téléphoniques et mis en place un serveur vocal interactif. Par ailleurs, si le cadrage économique initial présenté conjointement par l’établissement et le gestionnaire administratif n’a pas été retenu au regard des contraintes pesant sur les finances publiques, des moyens supplémentaires lui ont été accordés pour assurer l’ensemble de ses missions. Lors de sa réunion du 14 mars 2012, le comité national, organe délibérant de l’établissement, a refusé la révision de la COG proposée. Le nouveau Gouvernement a pris connaissance du dossier et rendu un nouvel arbitrage durant l’été. Le comité national du FIPHFP s’est réuni le 4 septembre et a adopté, notamment, une délibération permettant d’accroître son soutien à l’accès des travailleurs handicapés à la formation. Le FIPHFP et l’Agefiph se sont orientés vers l’accroissement de leur effort dans le cadre de la convention cadre de coopération signée le 3 janvier 2011. Par ailleurs, le comité national du fonds s’est à nouveau réuni le 27 septembre et a adopté la COG révisée.

A consulter :
-  Aucune avancée pour le FIPHFP
-  Abandon de 3334 parcours de formation destinés aux demandeurs d’emploi en situation de handicap en raison d’un blocage des moyens de fonctionnement du FIPHFP
Communiqué de l’APF, l’APAJH, l’UNAPEI et la FNATH

Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 19 juin 2017
2626 articles - 86 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.