Accueil du site Dossiers Surdité et Société
 

Trente Clercs sont visés par des allégations d’agression sexuelle envers des enfants sourds

Article publié le lundi 9 juillet 2012.


Une trentaine de Clercs de Saint-Viateur ainsi que six laïcs sont visés par le plus important recours collectif au Québec pour des allégations de pédophilie concernant des religieux.

Les événements se seraient déroulés entre 1940 et 1982 alors que les clercs étaient responsables de l’administration de l’Institution catholique des sourds-muets pour la province de Québec située naguère au 7400, boulevard Saint-Laurent, à Montréal. L’Institution comprenait 280 étudiants sourds dont la majorité était des pensionnaires qui y résidaient sept jours sur sept à l’exception de la période des vacances.

(JPG)

Le responsable des communications pour les Clercs Saint-Viateur, le Père Roger Brousseau, explique que les jeunes qui ont fréquenté l’Institut provenaient des quatre coins du Québec tout comme les Clercs chargés de leur enseignement. Le Père Brousseau n’avait aucun commentaire à formuler au sujet des allégations et soutient qu’il ne connaît aucun des clercs visés par ces allégations.

Une des présumées victimes dévoile tout

Serge D’Arcy, aujourd’hui âgé de 56 ans, avait huit ans lorsqu’il a commencé à fréquenter le centre. Il aurait commencé à subir des sévices un an après son admission. Le premier incident se serait déroulé dans les dortoirs. Un Clerc l’aurait réveillé durant la nuit afin de le forcer à le masturber. Par la suite, un soir où M D’Arcy toussait beaucoup, le surveillant des dortoirs l’aurait alors amené dans sa chambre afin de lui donner du sirop. C’est alors que le religieux l’aurait déshabillé afin de lui faire une fellation. Un des agresseurs aurait menacé M. D’Arcy afin qu’il ne fasse part à personne de ces agressions.

Un des pensionnaires soutient qu’il était si épuisé de servir « d’esclave sexuel » la nuit qu’il s’endormait sur son pupitre le jour. Les présumées victimes impliquées dans le recours collectif sont appuyées par l’Association des victimes de prêtres.

Source Le journal de Montréal

Voir notre article : L’union fait la force Épisode 15 Victimes parfaites et Loi du Silence Montage Final


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour samedi 6 juillet 2019
2777 articles - 110 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.