Accueil du site Dossiers Emploi et Formation Professionnelle
 

Pôle emploi s’engage à employer au moins 6 % de travailleurs handicapés

Accord du 10 octobre 2011 relatif à l’emploi des personnes handicapées à Pôle emploi
Article publié le lundi 17 octobre 2011.


Un accord de branche triennal (de 2012 à 2014) pour l’emploi des personnes handicapées a été conclu à Pôle emploi, le 10 octobre 2011, par la direction et les quatre syndicats CFDT, CFE-CGC, SNU-Pôle emploi et Unsa.

Comme le résume l’Unsa, « atteindre et dépasser le taux légal de 6 % d’agents handicapés, faciliter le télétravail, assurer le reclassement, l’aménagement des postes de travail, le rapprochement domicile-travail, le déroulement de carrière, les formations, la responsabilisation des établissements régionaux constituent les objectifs inscrits dans cet accord ». La CFDT se félicite, pour sa part, que le taux d’emploi de 6 % devienne un objectif régional, sans possibilité pour Pôle emploi de faire des péréquations.   Six modalités d’action   L’accord concerne les agents de Pôle emploi, sous contrat de droit public ou privé. Il comporte un programme d’actions en cinq chapitres visant à :  
-   maintenir dans l’emploi les personnes handicapées ;  
-   recruter des personnes handicapées ;  
-   créer, améliorer et maintenir les meilleures conditions d’emploi pour les personnes handicapées, et prévenir les risques liés au handicap ;  
-   prendre en compte de nouvelles situations de handicap ;  
-   prévenir les risques d’inaptitude professionnelle et anticiper le maintien dans l’emploi.   L’accord comprend également des mesures en faveur de l’emploi indirect dans les entreprises des secteurs protégé et adapté.

Obligation d’emploi régionalisée

Pôle emploi « s’engage à atteindre le taux d’emploi direct de 6 % et à le dépasser dans la mesure du possible ». Les établissements n’atteignant pas l’objectif de 6 % doivent mettre en place un « plan de convergence à la cible » présenté pour information au CE et au CHSCT concernés, dans les six premiers mois de 2012. Et ils doivent s’acquitter sur leur budget propre de la contribution compensatrice. L’accord pose le principe que « tous les postes sont ouverts au recrutement des personnes handicapées », l’embauche de ces derniers devant être réalisée « dans une proportion équilibrée entre les différentes catégories socioprofessionnelles ». Les signataires rappellent aussi le principe, posé par la CCN, selon lequel le recrutement est prioritairement réalisé en CDI à temps plein ou en contrat de professionnalisation.

Pour faciliter le recrutement de personnes handicapées, des mesures d’accessibilité devront être mises en œuvre. Par ailleurs, afin d’augmenter le nombrede candidats handicapés, la diffusion des offres se fera sur internet (pole-emploi.org) et, le cas échéant, en recourant à des associations « spécialisées et partenaires ». Pôle emploi s’engage aussi accueillir des stagiaires handicapés, notamment grâce à des stages Agefiph ou « prescrits par Pôle emploi ». Mesures de maintien dans l’emploi

Pôle emploi s’engage à améliorer l’accessibilité des outils informatiques et des outils de télécommunications, notamment au profit de personnes malentendantes. L’accord stipule que « dans tous les cas de restriction d’aptitude, la règle est le maintien dans l’emploi par l’aménagement du poste de travail, par la formation, et en dernier recours par le reclassement ».

Les médecins du travail sont chargés, en accord avec les agents concernés, d’« attirer l’attention de la direction sur des situations de restriction et de diminution des capacités susceptibles à terme d’aboutir à une situation de handicap, pour anticiper les éventuelles actions d’aménagement et de conditions d’emploi ».   Le maintien dans l’emploi peut passer par le télétravail qui sera proposé avant d’envisager un reclassement, s’il est « compatible avec la nature des activités exercées par la personne concernée », l’accord précisant qu’une « immersion régulière dans le service d’origine » reste la règle. Une politique de rapprochement domicile-travail est menée dans le cadre de l’aide au maintien dans l’emploi.   Emploi et secteur protégé   Pôle emploi s’engage à favoriser le recours à des organismes spécialisés dans l’insertion des personnes handicapées. Selon l’accord, le « recours à la prestation externe n’a pas pour but de remplacer l’objectif de l’atteinte du taux de 6 % en emploi direct, mais représente une action complémentaire pour l’insertion des personnes handicapées ».

Liaisons Sociales Quotidien, 17/10/2011

[
(Accord du 10 octobre 2011 relatif à l’emploi des personnes handicapées à Pôle emploi)]
Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 13 novembre 2017
2667 articles - 68 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.