Accueil du site International
 

Coder ou signer : faut-il choisir ?

Emission Signes de la TSR (Télévision Suisse Romande) du 23 janvier 2010
Article publié le dimanche 31 janvier 2010.


Cliquez pour démarrer l’émission Signes de la TSR (Télévision Suisse Romande) du 23 janvier 2010

Les parties signées de l’émission sont traduites par une voix-off. Des sous-titres (en direct) via le télétexte permettent un accès de ces commentaires aux personnes sourdes pas ou peu familiarisées avec la LSF.
Malheureusement la version Internet de l’émission n’est accessible qu’aux entendants et aux sourds qui maîtrisent la LSF.

Source : A CAPELLA

Vous découvrirez dans cette émission la trajectoire de deux familles : Les familles Masur et Montillot. Deux trajectoires différentes, les deux marquées d’un grand souci d’apporter le meilleur à leurs fils sourds, Robin ou David.

Les images collectives et les autres interviews étaient filmées lors du dernier stage de l’ALPC. Le prochain stage aura lieu les 24 et 25 avril 2010 à Villars / VD.

Extraits du texte publié sur le site de la FSS (Fédération suisse des sourds) : A force de militantisme, la Langue des signes, longtemps interdite, a fini par s’imposer comme une langue à part entière. Les Sourds qui signent n’étonnent plus personne.

Mais le LPC ? Peu de gens savent ce que c’est. Pourtant, le langage parlé complété est un outil dont l’utilité n’est plus à démontrer. Il permet aux personnes sourdes d’apprendre le vocabulaire parlé en remplaçant l’ouïe par la vision. C’est donc un code et aujourd’hui il a des adeptes en terre romande.

Mais lorsque le LPC apparaît pour la première fois en Suisse romande, au début des années 80, la plupart des Sourds - qui sont à ce moment-là en pleine bataille pour la reconnaissance de la Langue des signes - lui réservent un accueil des plus frais.

Il faut savoir que ce code est alors prôné par quelques parents qui souhaitent que leurs enfants sourds oralisent et s’intègrent dans l’univers scolaire des entendants. Un discours inacceptable pour les défenseurs des signes qui revendiquent avec fierté leur identité de Sourds. A cette époque-là, entre signer et coder, il fallait choisir.

Depuis, la situation a évolué, les esprits se sont calmés et une certaine tolérance commence à se faire jour.....

Article en entier avec des photos


Aller au début de l'article
Répondre à cet article

Forum de l'article

Aller au début de l'article
L'UNAPEDA est une association pluraliste, ouverte, et permet donc l'expression des diverses sensibilités sur son site. Les articles publiés engagent essentiellement leurs auteurs et ne signifient aucunement que notre association aurait, d'une quelconque manière, décidé de privilégier l'opinion qu'ils expriment au détriment de toutes les autres Nous nous réservons le droit de ne pas publier les articles en totale contradiction avec nos valeurs, diffamatoires, menaçant ou que nous ne jugeons pas convenable pour quelque motif que ce soit

Dernière mise à jour lundi 13 novembre 2017
2667 articles - 64 messages - 267 bréves.
Site réalisé par EMERA
avec SPIP 1.8.3 sous licence GPL - Epona 2.2.3.